AssistiveTouch et autres réglages spécialisés

Accéder à un "device" nécessite des habiletés motrices qui, parfois, font défaut. Le geste de pointage n'est pas précis, le temps pour cliquer sur un bouton (ou une lettre) est trop bref, des tremblements involontaires peuvent rendre la navigation aléatoire. Des outils embarqués vous permettront de palier à ces problèmes. Des outils tierces pourront ensuite faciliter de manière encore plus spécialisée ces accès. Certains logiciels intègrent ces fonctionnalités dans leurs paramètres, c'est, à notre sens, une fonction indispensable pour tous les logiciels et les apps dédiés à des élèves (ou adultes) à BEP.

AssistiveTouch, sur iOS 
  • Utile et facile d'emploi, personnalisable.

Assistive Touch

  • Il est possible de créer des gestes particuliers (de rotation p.ex. ou de suppression/réorganisation des apps).

 

Contrôle de sélection, sur iOS 
  • Le contrôle de sélection permet d'activer un bouton ou une fonction avec une pression sur l'écran, n'importe où (lorsque la précision du pointage n'existe pas). On peut également connecter un contacteur Blue2 (p.ex.). De fait, ce double contacteur - paramétrable pour avancer dans le scanning (avec le bouton blanc S1) et pour le "toucher" (avec le bouton orange S2) - peut également être augmenté de contacteurs très spécifiques (actionnables au souffle p.ex.).
  • Les différents réglages, très spécifiques, sont à mettre en place au cas pour cas, en concertation avec le réseau, fixant les besoins et les possibilités, etc... Ainsi, un outil comme Proloquo2go gagnera-t-il peut-être à être piloté par sa propre gestion du scanning ou alors le contrôle de sélection sera-t-il finalement choisi de par sa polyvalence sur d'autres apps.

 

Ctrl de sélection

Contrôle de sélection

Il faut évidemment acheter le switch / contacteur adapté à l'application. Aujourd'hui, ces appareils externes sont de plus en plus compatibles et peuvent même, comme avec le Blue2, être re-programmés avec des sorties spécifiques. Nota bene : un contacteur est compris comme un clavier externe renvoyant un caractère (ou un espace ou la touche enter). Quand votre contacteur est connecté, votre clavier n'est parfois plus atteignable.

Contacteur externe

 

Contrôle de sélection, sur MacOS 

https://support.apple.com/fr-ca/HT202865

Ctrl de sélection avec ordinateur

http://www.apple.com/fr/accessibility/mac/physical-and-motor-skills/

Pilotage

Le contrôle d'attente sur MacOS va intéresser les possesseurs de cette technologie compatible Windows depuis longtemps.

Ctrl-tête

 

Automator à la rescousse, sur MacOS 

Exemplifier ce logiciel par une fabrication maison est peut-être le plus simple.
Automatiser une conversion/traduction d'écriture phonétique
Que vous permet exactement ce script ?
Sélectionner un texte écrit correctement phonétiquement, l’élève (ou l’adulte) ayant pris soin d’écouter plusieurs fois ses phrases. Le script va exporter ce texte en fichier son (Menu contextuel, Ajouter à iTunes comme piste de texte lu) sur le bureau, Dragon l’ouvrira (le fichier son) et le convertira en texte orthographié parfaitement (ou presque).

 

Afin d’utiliser ce magnifique script (merci à Christophe Schneider de la cellCIPS.ch), il faut bien évidemment posséder le logiciel Dragon ( ~100.- CHF prix EDU). http://www.nuance.fr/for-individuals/by-product/dragon-for-mac/software/index.htm

Installation
  1. Télécharger et dézipper le script ci-dessous.
    https://www.alternatic.ch/4u/Convertir%20avec%20Dragon.workflow.zip
  1. Le placer dans /Users/nom_de_l'utilisateur/Library/Services
Utilisation
  1. Lancer Dragon français et *** (installer profil). --> ***Gestion du profil voix nécessaire… à la base.
  2. Dans un logiciel d'édition de texte, sélectionner le texte à faire corriger par Dragon
  3. Dans le menu Service, choisir "Convertir avec Dragon"
  4. Le résultat s'affiche dans un document TextEdit. Ce fichier est sauvegardé dans le dossier /Users/nom_de_l'utilisateur/Documents/Dragon/Fichiers transcrits

Nous l'avons testé avec : "J'aicri pa trè byen fransset. Met je çui contan parsse ke lé jean me comprène kan mème."

Ce qui devient : "J'écris pas bien français mais je suis content parce que les gens me comprennent quand même". À remarquer le… "le" devant français qui, bien évidemment, n'apparaît pas. Il faudrait encore utiliser Antidote… 🙂

 

Gestion du profil Dragon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*